Les tatoueurs paimpolais ne désemplissent pas l’été » Tatouage et piercing

 Les tatoueurs paimpolais ne désemplissent pas l’été

21/7/2010

 

Les tatoueurs paimpolais ne désemplissent pas l’été


Le tatouage est indémodable. Dès premiers rayons de soleil, les petits bouts de peau dessinés s’exposent. Forcément, ça fait des envieux. Conséquence, les deux salons des tatoueurs paimpolais ne désemplissent pas.

Un sacré paradoxe quand on connaît le principal ennemi du tatouage. Le noir qui passe au vert, les couleurs qui disparaissent. « On a beaucoup de monde de juillet à septembre. Des touristes forcément. Ils veulent se faire plaisir, ramener un petit souvenir de Bretagne », raconte Peter Kristen, tatoueur de l’Encre noire. L’été, il peut même faire jusqu’à trois tatouages par jour. Et oui, plus relax que le reste de l’année, les touristes sautent le pas.

Côté tendance, on mise sur les classiques. Fées, triskells et korrigans remportent tous les suffrages. Pas question pour autant de faire le même dessin sur tout le monde. « Si 15 touristes se retrouvent tous avec une hermine sur l’épaule, ça ne le fait pas », assure Titof, tatoueur de Titof et Leti.

Dans les deux salons paimpolais, on se défend bien d’inciter les gens. Oui, ils sont prévenus. Non, ça ne change rien. « Les personnes n’en font qu’à leur tête »,soutient Peter Kristen. Peu importent les mises en garde. Quand on veut, le danger ne compte pas.

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |