Tatoo ou bien looké!!! » Tatouage et piercing

 Tatoo ou bien looké!!!

21/7/2010

 

Tatoo ou bien looké!!!

28 février 2006

A force d'entendre les filles crier le nom de M. Pokora, tu rêves de symboles tribaux. Le tatouage n'est pas le secret de séduction d'Angelina Jolie, mais tu as, à force de la voir dans tous les magazines, déambulant avec Brad Pitt dans la ville lumière, de plus en plus envie d'un épiderme remarquable pour d'autres raisons que ton acné ou ta peau de croco. Mais avant de passer sous l'aiguille, la réflexion est le mot d'ordre.

Dans les séries, le tatouage passe parfois pour un acte anodin. Une petite cuite, un pari entre potes et voilà le fêtard entre les mains du tatoueur. Dans la fiction, ressortir avec une déclaration pour sa maman sur le biceps n'est pas bien grave. Dans la réalité, en revanche, c'est nettement plus ennuyeux. Donc, on ne se fait jamais tatouer sur un coup de tête ! On ne se fait pas non plus tatouer sans autorisation parentale ! Le choix du motif n'est pas à prendre à la légère. Le symbole corporel devant te représenter, tu dois y réfléchir sérieusement. Un tatouage est normalement unique. Le tatoueur ne devrait donc pas reproduire à l'identique le symbole de ton artiste préféré. Et c'est tant mieux ! Dans un an, ou seulement quelques mois, la star et son tatouage te sembleront peut-être has-been. Tu dois être sûr(e) que ton choix te caractérise, aussi bien maintenant que dans le futur. Si tu dois réfléchir au motif, tu dois aussi réfléchir à l'emplacement. Veux-tu un tatouage discret ou voyant ? Cheville ou avant-bras ? Deux centimètres ou six ? Avant de prendre une décision définitive, sache que la cheville est une partie sensible. Sache aussi que plus le tatouage est grand, plus la séance est longue... et plus la douleur dure ! Et si tu veux éviter de porter un tatouage détendu, méconnaissable, évite le ventre dont la peau subit les variations de poids. Après toutes ces décisions, il t'en reste encore une, capitale : celle du tatoueur. Ne pousse pas n'importe quelle porte. Renseigne-toi auprès d'amis ou de membres de ta famille tatoués. Et si tu décides de rentrer dans une boutique au hasard, fais-le seulement dans le but d'inspecter. N'hésite pas à poser des questions pour t'assurer des précautions d'hygiène. L'aiguille utilisée doit être à usage unique, dans un emballage stérilisé. Le tatoueur doit stériliser tous ses instruments et porter des gants de chirurgie. En faisant attention à tous ces détails, tu éviteras les contaminations.

Mais pour être sûr d'éviter l'hépatite C ou les regrets, rien de mieux que le tatoo temporaire. Si Johnny Depp y avait pensé, il n'aurait pas eu à transformer, durant ses interviews, Winona (Ryder), son ex, en « Wino » ou en poivrot. Bien sûr, la technique est là pour effacer les erreurs. L'acte, même irréfléchi, n'est donc pas irréversible. Mais le laser est coûteux et peut laisser des traces. Bien qu'efficace, il ne vient pas toujours à bout de tous les pigments. Mieux vaut donc compter sur les décalcomanies, plus réussis que ceux des chewing-gums, les tampons à tatouer et le kit de peinture corporelle pour donner vie à toutes tes envies. Les tatouages peuvent être virils ou sensuels, garçon ou fille. S'il faut parfois un bon coup de pinceau, le tampon encreur et les autocollants autorisent une main mal assurée. L'eye-liner, qui permet un dessin très réaliste, peu aussi être utilisé. Un tracé sûr, un coup de vernis, et te voilà prêt(e) à tourner dans le prochain clip d'Eminem. Le henné permet aussi de se tatouer temporairement. Mais attention au noir. Appliquée par des vendeurs ambulants, la couleur peut attirer. Mais elle est due à un colorant qui peut provoquer, chez certain(e)s, des allergies. Veux-tu remplacer l'acné par de l'eczéma ? Non ! Alors, si le henné te tente, choisis la teinte naturelle, marron-orangée. La pose en institut est plus sûre, mais il existe des kits, des gants à trous, pour être sûr de ne pas déborder.

Pour les filles, il existe encore un autre remplaçant au tatouage. Le bijou de peau peu faire office de tatoo. Strassé, pailleté, il se colle sur la peau et se vend dans les supermarchés, les grands magasins et les spécialistes en cosmétiques. Chez Yves Rocher, chez Sephora, et dans plein d'autres enseignes, il est à un prix abordable. Plus sophistiqué, plus unique, il peut être un peu cher. Mais qu'on se rassure, il est réutilisable ! Tu peux aussi le créer en collant quelques strass avec de la colle à faux-cils.

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |